Le Ministre de l’Industrie Pharmaceutique inaugure 02 nouvelles unités de production d’anti-cancéreux cancéreux.

Après Constantine, c’est à Ain Mlila, dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, que le ministre de l’Industrie pharmaceutique s’est rendu ce dimanche 26 juin. Sur place, il a inauguré trois unités de production de médicaments : celle du laboratoire Democedes, spécialisée dans la production de médicaments anticancéreux, celle de l’entreprise Biomest, spécialisée dans la production de réactifs médicaux, et de milieux de culture prêts à l’emploi et celle du groupe pharmaceutique IMGSA, qui produit, entre autres, des antibiotiques sous forme de comprimés et de préparations injectables.

 

 

 

S’agissant des laboratoire Democedes, le ministre a fait savoir que leurs équipements et locaux ont été expertisés et ont déjà été validés par le ministère de l’Industrie pharmaceutique. Ils projettent de faire, en full process, une large gamme de médicaments d’oncologie cytotoxiques, de thérapies ciblées et d’hormonothérapies, a une capacité de production annuelle moyenne de 23 à 30 millions d’unités par an pour les comprimés et gélules, et de 32 à 50 millions d’unités par an pour les produits injectables et lyophilisés ce qui va incontestablement réduire de façon conséquente la facture des importations de médicaments de l’Algérie.