inauguration du 1er laboratoire de Contrôle-Qualité des cytotoxiques et instruction pour la production de Matière Première au cœur de la visite dans la wilaya de Médéa

Dans le cadre de la célébration du 60ème anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale 05 juillet 1962/ 05 juillet 2022, le Ministre de l’Industrie Pharmaceutique le Dr Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed a effectué, ce jeudi 30 juin 2022, en compagnie du Wali de Médéa Mr Djahid Mous une visite de travail et d’inspection à l’unité de production de Médéa du Groupe Public Saidal

Lors de cette visite, le Ministre de l’Industrie Pharmaceutique, a inauguré le 1er laboratoire de Contrôle- Qualité des produits anti-cancéreux en Algérie. Baptisé « Cytolab » et créé, en décembre 2021, dans le cadre du partenariat avec l’entreprise Coréenne CKD OTTO, ce laboratoire permet de procéder aux analyses de contrôle- qualité des six médicaments de chimiothérapie fabriqués par Saidal.
Le conditionnement de ces premiers lots a permis au Groupe Saidal d’assurer une disponibilité immédiate et un approvisionnement continu de ces produits d’oncologie dans les différents établissements hospitaliers qui connaissaient une pénurie en raison notamment de la pandémie de la Covid-19.
Le transfert de technologie, dans le cadre du partenariat avec CKD-OTT, va permettre au Groupe Saidal d’assurer dès 2023, la production en full Process de ces anti-cancéreux au niveau du site de Constantine 3.

 

La 2eme escale lors de cette visite dans la wilaya de Médéa a conduit la délégation ministérielle au complexe « antibiotical » de Saidal, fleuron de l’industrie pharmaceutique algérienne dans les années 80, cette unité était auparavant spécialisée dans la production d’antibiotique et de matière première, dimensionnée pour couvrir les besoins de l’Algérie et de toute l’Afrique, avec ses 09 réacteurs, l’unité de Médéa possédait une capacité de production de 750 tonnes de principe actif pénicilline et non pénicilline issue de la biotechnologie sous forme injectable.

Progressivement, faute d’investissement, les recteurs ont été abandonnés et la production de Matière Première qui permettait d’exporter jusqu’au Mexique, s’est arrêtée, sous la pression des lobbies de l’importation, en 2006.
Le Ministre de l’Industrie Pharmaceutique a donné instruction de réactiver, dans un délai d’une année, l’unité de production de Matière Première, soit avant le 05 juillet 2023 dans le cadre de la célébration du soixantenaire du recouvrement de la souveraineté, à travers la mise en œuvre et l’accélération du plan de réinvestissement déjà approuvé, ce qui va permettre au Groupe Saidal de réhabiliter et de mettre à niveau toutes ses installations dans le cadre du projet de partenariat avec une firme chinoise en vue de la production dès 2023 de 15 nouvelles matières premières.

En orientant les investissements vers la production de matière première, le Ministère de l’Industrie Pharmaceutique souhaite d’une part, assurer l’autonomie de l’industrie pharmaceutique nationale en vue de garantir la disponibilité des produits pharmaceutiques et renforcer notre souveraineté sanitaire et d’autre part créer de la valeur ajoutée, augmenter le taux d’intégration et être plus compétitifs sur les marchés extérieurs