Économie prévisionnelle de 150 millions de dollars grâce au passage a la production locale de 38 générique et biosimilaires auparavant importés et l’enregistrement de 27 nouveaux biosimilaires

Le Dr Reda Kassal, Directeur de la Veille  Stratégique au Ministère de l’Industrie Pharmaceutique et Président du Comité Economique intersectoriel des prix, a présenté  lors des travaux de la première édition des Journées internationales  d’implémentation de la pharmaco-économie en Algérie:  Challenges et perspectives une présentation ayant pour thème  «  Mécanismes de fixation des prix en Algérie : réalité et nouvelles approches réglementaires »

Le Dr Kassal a indiqué lors de son intervention que le Ministère de  l’Industrie pharmaceutique prévoit une économie prévisionnelle de 50 millions de dollars par an grâce au passage à la production nationale de 38 molécules bio similaires et génériques auparavant importes, soit une substitution de direct à l’importation de 50 millions de dollars/an

Le travail réalisé par le comité économique intersectoriel des prix ,placé auprès de l’Agence Nationale des Produits Pharmaceutique, pour prioriser certains médicaments à l’enregistrement va permettre de générer une économie prévisionnelle de 50 millions de dollars sur des molécules biosimilaires et génériques fabriquées localement qui étaient importées auparavant

De plus 27 bio similaires ayant obtenu l’approbation de la FDA et l’EMA , ont été enregistrés par procédure accélérée en 2021. Ces biosimilaires, auparavant importés par un seul opérateur économique, introduits dans l’appel d’offre de la PCH vont permettre de réaliser une baisse prévisionnelle à l’enregistrement de 100 millions de dollars de la facture d’importation.

 

Présentations: